Les 4 cavaliers de l’apocalypse des relations de couple

John Gottman et sa femme Julie Schwartz Gottman sont les fondateurs du Gottman Institute de Seattle aux Etats Unis.  Ils sont très probablement les psychologues les mieux connus dans le monde de la thérapie du couple.  Pendant des années, John a travaillé avec des couples en difficulté et a déduit de ces entretiens qu’il y a souvent, parsemés dans les conversations d’amoureux ce qu’il appelle les 4 cavaliers de l’apocalypse.  La présence de ces cavaliers de malheur au sein de nos conversations peut causer beaucoup de dommage, et dans certain cas, peut même nous amener jusqu’au divorce.  Voici donc ces cavaliers qu’on se doit d’apprendre à reconnaitre dans nos propres paroles afin de pouvoir les remplacer par de plus sains propos.

1.La critique

La critique est néfaste aux relations de couple parce qu’elle attaque le caractère de l’autre au lieu de ses comportement.  On la reconnait par des messages « Tu ».  Par exemple : “Tu ne penses jamais aux autres”, “Tu es égoïste”, “Tu fais toujours/ jamais…”, “On dirait que tu le fais exprès”…

2. Le mépris

Le mépris comprend toutes les sortes de dénigrements : ironie, sarcasme, irrespect, moquerie, insulte, soupir, yeux au ciel… Le mépris est un véritable poison pour toutes les relations interpersonnelles, ainsi que ceux de couple.

L’objectif du mépris est de faire en sorte que l’autre se sente inutile, sans valeur, coupable. Le ou la partenaire qui utilise le mépris se place en position de supériorité morale, intellectuelle ou autre. Le mépris est alimenté par des pensées et des jugements négatifs à propos de l’autre.

Selon John Gottman, la présence du mépris est l’indicateur le plus prédicateur des divorces.

3. La contre-attaque

La contre-attaque est la réponse typique aux critiques, réelles ou perçues. C’est la réponse de défense aux attaques. La personne qui contre-attaque a tendance à renverser la critique dans une tentative de rendre l’autre responsable des problèmes soulevés.

La contre-attaque ne peut qu’amener à une escalade de violence

4. L’évitement

L’évitement est le fait de se mettre en retrait de la relation à travers la fuite, le fait de rester occupé ou de se fermer à toute forme de communication.  L’évitement n’apporte que frustration et sentiments de délaissement.  Les désaccords et les problèmes, ne sont jamais résolus par l’évitement, ce n’est en fait que partie remise.

Chacun des cavaliers a un antidote qui améliore la qualité et l’efficacité de la communication entre vous et ceux qui vous sont chers.   Les voici en brefs :

Cavalier #1 : La Critique
Antidote #1 : Utiliser le « Je » pour exprimer la plainte gentiment et avec respect

Cavalier #2 : Le mépris
Antidote #2 : Décrire ses propres émotions et besoins de façon spécifique

Cavalier #3 : La Contre-Attaque
Antidote #3 : Prendre responsabilité pour la partie qui nous appartient

Cavalier #4 L’évitement
Antidote #4 : Prendre une pause pour se calmer et retourner à la conversation une fois mieux disposé

Connie Leclair est psychologue agréée à Calgary.  Formée dans la méthode Gottman, elle assiste les couples à améliorer leur relation amoureuse. Vous pouvez la rejoindre au 403-852-4698 ou par courriel connie.leclair@me.com

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s